Workflow : Comment j’enregistre mon Streetcast

tourne la molette

Solution de repli !

Comme vous le savez certainement, une des raisons qui a donné à bon nombre de Streetcasteurs l’envie de se lancer a été la simplicité d’enregistrer en mobilité. Oui justement c’est là l’essence même du Streetcast, simplicité et mobilité.

Beaucoup d’entres nous enregistraient avec l’application Opinion, qui permettait non seulement d’enregistrer mais également de publier rapidement un épisode de podcast fraichement enregistré.

Mais du jour au lendemain, basé sur un modèle économique pas assez pérenne, ses créateurs ont décidé de laisser tomber et ont lancé un préavis. Ils nous restaient donc à nous streetcasteurs et utilisateurs réguliers de l’application qu’à trouver une solution pour héberger et enregistrer nos podcasts.

Après pas mal de recherche et de bidouillage je pense avoir enfin adopté de mon côté une solution assez simple, pas autant qu’avec Opinion, mais qui avec un peu d’habitude reste facilement utilisable en mobilité. Ce que nous avons surtout besoin nous autres streetcasteurs, c’est surtout la possibilité de publier simplement de nos smartphones.

Je vais vous détailler MON utilisation, qui pourra j’espère permettre à certains de retrouver une façon relativement simple de publier, mais peut aussi permettre à d’autres de se lancer pourquoi pas dans l’aventure du Streetcast.

Je précise avant tout que je suis utilisateur d’un iPhone, donc je vais vous décrire mon workflow sur IOS, mais il doit certainement exister des façons similaires, voir peut être même plus simple sur Android.

Tout d’abord, il vous faut avant tout…. une voiture et un sujet d’épisode ! sans blague ! Non plus sérieusement, une application qui vous permet d’enregistrer. Que ça soit le dictaphone de l’Iphone, Garage band ou autres tant que ca enregistrer et permet de sauvegarder un fichier audio, ça suffit. Pour ma part j’ai choisi d’enregistrer avec l’application Ferrite. La version gratuite suffit amplement dans le cadre de mon utilisation. J’avais essayé également Garage Band qui marche tout aussi bien et permet de faire plein de chose, trop presque et on perd donc le principe même du streetcast, a savoir la simplicité. Ferrite permet pas mal d’option d’édition donc on peut si besoin bricoler encore plus son fichier audio.

Donc comment je fais ?

Je lance l’application Ferrite, j’appuie sur le petit micro au milieu de l’écran et c’est parti !

Une fois mon blabla terminé, on coupe l’enregistrement en appuyant au milieu de nouveau, ce qui met l’enregistrement en pause. Ainsi on peut reprendre si besoin, et une fois terminé, il suffit d’appuyer sur la petite coche à droite du micro.

 

Renomage du fichier audio.

Voila l’épisode est enregistré, le fichier audio est prêt à être envoyé. Avant cela je vais le renommer en éditant le nom. Je me suis habitué à renommer mes fichiers en epXXX.m4a.

 

Exportation du fichier audio.

Ensuite il faut envoyer le fichier en ligne. Avant les fichiers étaient hébergés chez Opinion. Il a donc fallu trouver une plateforme ou une manière de stocker mon streetcast. Il existe plusieurs façons de faire, confier une nouvelle fois à une application ou société tierces mes fichiers audio (Soundcloud, Spreaker….) mais de mon côté j’ai préféré, pour ne pas avoir un jour à renouveler tout ce boulot, auto héberger mon podcast. Disposant avec mon nom de domaine d’un hébergement chez OVH, j’ai donc choisi d’héberger directement ici, à l’aide d’un plugin WordPress fait pour cela. J’ai jeté mon choix sur un des plus connus: Powerpress.

Pour envoyer mon fichier audio sur mon hébergeur je passe par l’application FTP manager dans laquelle j’ai configuré l’adresse de mon serveur FTP chez OVH.

 

 

Mise en place du billet WordPress.

Je passe volontairement sur l’installation d’un site/blog sous wordpress, le web regorgeant de tuto pour cela. Même pour un néophyte c’est largement faisable et certains hébergeurs comme OVH propose même l’installation automatique de WordPress, en 2 clicks vous vous retrouvez avec un site fonctionnel. Idem la configuration de Powerpress est très simple, en laissant les paramètres par défaut on peut déjà s’en sortir facilement.

Une fois le plugin Powerpress en place et fonctionnel, il me suffit d’aller rédiger un nouvel article sur mon blog. Attention, le plugin Powerpress rajoute une partie à documenter que l’on ne retrouve pas dans l’app WordPress. Il faut donc rédiger en passant par le navigateur (Safari pour moi sur l’Iphone). Je me suis fait un raccourci sur mon springboard qui me permet d’arriver facilement sur le Dashboard de mon blog et de gagner du temps et surtout des manipulations et adresse à taper.

Je rédige donc un nouvel article dans lequel j’ajoute la photo de mise en avant, un court descriptif de ce que je raconte dans cet épisode, je fais un copier/coller d’une note toute prête que j’ai sous le coude avec les infos générique, réseaux sociaux… et je rentre l’URL de mon épisode que j’ai uploadé en FTP auparavant, adresse que je commence à connaître par cœur puisque qu’il n’y a que le numéro de l’épisode qui change.

Reste plus qu’à publier l’article.

Et PAF c’est en ligne !

Il faut que je peaufine les partages automatiques sur les réseaux sociaux à l’aide d’IFTTT histoire d’accroitre un peu plus la visibilité, mais d’une manière générale, mes fidèles auditeurs qui sont abonnés à mon flux dans leur lecteurs de podcasts préférés ont automatiquement le nouvel épisode qui se synchronise.

Mon workflow en vidéo.

En prime une vidéo de mon écran sur lequel vous pourrez voir directement ce workflow :

 

Voilà ma manière de publier et de rester « maître » de mon flux RSS.  J’ai essayé de faire au plus simple et surtout le plus pratique, donc avec un peu d’habitude c’est finalement plus rapide qu’il n’y parait. Il existe très probablement encore plus simple, je suis d’ailleurs preneur d’autres solutions. N’hésitez pas dans les commentaires à me dire si vous trouvez mieux ou si vous voulez que j’éclaircisse quelques points.

Et pour approfondir.

Je vous invite à aller aussi jeter un oeil à l’excellent article du collègue podcasteur et streetcasteur Guillaume Vendé qui a bien détaillé aussi la manière de créer son podcast audio et de gérer la diffusion avec WordPress.

Bonnes écoutes !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

2 Comments

  1. Top! Merci de cette explication!
    De mon côté, j’enregistre avec ferrite aussi et envoie vers spreaker. Puis je prends le lien une fois publié et le met sur médium qui fera un lien vers mon blog (via ifttt). Rapide également! Bon c’est pas,très,joli sur le blog du coup… Peut être qu’un jour j’irai Vers WordPress…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :